full screen background image
Search
28 novembre 2015 | טז כסלו התשעו
  • :
  • :

Netanyahou contre la vente de Golan Telecom

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou va s’opposer à la vente de la société de téléphone mobile Golan Telecom, selon la seconde chaine de télévision israélienne.

M. Netanyahou, qui est également ministre des Communications, aurait affirmé en privé qu’il ne laisserait pas Michaël Golan, le propriétaire franco-israélien de cette société revendre à Cellcom comme la presse l‘avait annoncé il y a quelques semaines.

Cellcom Israel avait annoncé au début du mois l’acquisition de la compagnie téléphonique rivale Golan Telecom pour la somme de 1,17 milliard de shekels. La transaction est sujette à l’approbation de l’autorité antitrust et du ministère des Communications

Lors de la mise en place de son réseau de téléphonie mobile, M. Golan a bénéficié d’aides importantes de l’Etat.  L’opérateur mobile Golan doit près de 500 millions de shekels à Cellcom. Ces dettes résultent d’une différence entre le prix que Golan paie effectivement pour utiliser le réseau de Cellcom et la somme qu’il était tenu de payer d’après l’accord de partage du réseau conclu avec la compagnie. Le ministère des Communications pourrait également contraindre l’opérateur à verser 270 millions de shekels de garanties, attendu que la société n’a pas respecté les conditions de sa licence. La société Golan Telecom, lancée en 2012, fournit des services cellulaires à quelque 900 000 abonnés. La compagnie devrait enregistrer des revenus de plus de 500 millions de shekels pour l’année 2015.

Le ministre des Finances, Moshé Kahlon avait publiquement affiché son opposition à cette vente arguant que Golan avait bénéficié d’aides pour multiplier la concurrence et baisser les prix et que cette vente mettait fin à la concurrence.

DW