full screen background image
Search
29 mai 2017 | ד סיון התשעז
  • :
  • :

Des milliers de personnes aux obsèques de Dafna Meir

dafna

Enterrement de Dafna Meir Crédit: Conseil régional Har Hevron

Des milliers de personnes ont accompagné lundi Dafna Meir à sa dernière demeure au cimetière Har Hamenouhot de Jérusalem.

Dafna Meir, 38 ans et mère de six enfants a été tuée à coups de couteau par un terroriste palestinien qui s’est introduit chez elle dans la localité d’Otniel au sud d’Hébron.

Sa fille de 17 ans Renana a prononcé quelques mots devant le corps de sa mère lui demandant pardon « de ne pas avoir pu l’aider au moment le plus dur ».

« Nous ne boirons plus de thé ensemble, tu ne m’accompagneras pas sous la houppa, tu ne seras pas avec moi quand j’accoucherai […]  », a-t-elle déclaré en larmes.

Le grand rabbin d’Israël Yitzhak Yossef a de son côté rappelé les qualités de la défunte, une infirmière aimée de tous, qu’il a qualifiée de « juste ».

Le ministre de l’Education Naftali Bennett a affirmé qu’elle avait apporté de la lumière dans l’obscurité et de la joie de vivre partout où elle se trouvait.

« Tu étais une femme heureuse, joyeuse et aimante et jusque dans tes derniers instants, dans ces moments d’horreur, tu as su apporter de l’amour et de la lumière », a affirmé le ministre.

Dafna Meir s’est battue avec son assaillant afin de l’empêcher de tuer ses enfants qui étaient présents dans la maison quand elle a été attaquée.

La ministre des Sports et de la Culture, Miri Reguev qui représentait le gouvernement a demandé pardon à la victime de ce meurtre : « Le gouvernement n’a pas réussi à te protéger ».

Les forces de sécurité continuaient lundi de rechercher le terroriste tandis qu’une femme enceinte a été blessée par un autre terroriste palestinien à Tekoa en Judée.

DW