full screen background image
Search
8 septembre 2015 | כד אלול התשעה
  • :
  • :

Les transports responsables d’une forte pollution urbaine (rapport)

Pollution à Haïfa - Crédit photo : Basel Awidat/FLASH90

En Israël, la pollution urbaine est essentiellement due aux transports, indique un rapport du ministère de l’Environnement sur la qualité de l’air pour l’année 2014, cité par le site d’informations économiques Globes. Le rapport, qui s’appuie sur des mesures prises dans plus de 100 stations de surveillance atmosphérique et dans 14 points d’échantillonnage, révèle que la valeur des émissions de dioxyde d’azote des voitures mesurée près des axes routiers situés dans les grandes villes dépasse les normes de sécurité.

Les lieux où les émissions de NO2 sont « extrêmement » élevées, d’après le rapport, sont le quartier Shmouel HaNavi, le centre-ville et les stations de transport public de Jérusalem, ainsi que Haïfa et l’ensemble du Goush Dan (région centre où se trouvent notamment Tel Aviv, Petah Tikva et Bnei Brack).

Une autre donnée inquiétante du rapport porte sur les fortes concentrations de matières particulaires fines de 2,5 micromètres de diamètre ou moins (PM2,5) dans l’air ambiant des villes de Haïfa, Tel Aviv et Jérusalem. Haïfa et Tel Aviv sont en tête des 10 principales villes d’Europe en ce qui concerne la concentration de ces particules fines et ultrafines dans l’air.

Rappelons que les PM2,5 pénètrent dans les alvéoles pulmonaires et ont un effet délétère sur la santé. D’après l’OMS, les fortes concentrations de particules fines sont associées à une prévalence accrue des cardiopathies, accidents vasculaires cérébraux, maladies respiratoires et cancers.

Le ministère de l’Environnement fait cependant état d’une diminution sensible et régulière de la pollution de l’air due aux transports et à l’industrie. Cette baisse est due à l’amélioration de la qualité des carburants et à une réglementation plus sévère concernant les émissions de gaz polluants par les véhicules.

« Nous devons procéder à un changement de taille pour réduire la pollution de l’air due aux transports et à l’industrie. Le programme que nous avons préparé pour la baie de Haïfa n’est qu’un début et nous adopterons des mesures fermes dans les autres villes », a déclaré le ministre de l’Environnement, Avi Gabbay (Koulanou).

YA