full screen background image
Search
30 mai 2016 | כב אייר התשעו
  • :
  • :

Un détenu administratif interdit de se rendre à la circoncision de son fils

Meir Ettinger Crédit Flash90

Meir Ettinger
Crédit Flash90

Le tribunal de Beer Sheva a rejeté dimanche la demande de Meir Ettinger, un militant juif d’extrême droite détenu administratif depuis plus de 7 mois, car soupçonné d’être le cerveau des attaques dites du « prix à payer » contre des Palestiniens.

La famille du jeune homme a annoncé vouloir déposer un appel à la Cour suprême tandis que sa femme Moriah a refusé de faire la circoncision en prison, comme l’a autorisé le Shin Beth.

Le juge a déclaré dans son verdict qu’il y avait un danger à ce que le suspect rencontre des proches durant la cérémonie alors que son avocate Sima Kokhav a affirmé que « des criminels condamnés sont autorisés à sortir pour ce genre de célébrations », tandis que son client n’a pas été jugé ni condamné.

Moriah Ettinger, son épouse a écrit une lettre aux grands rabbins d’Israël pour leur demander de l’aide car « on peut pas imaginer que dans l’Etat juif, on interdise à un père de participer à la circoncision de son fils ».

Arrêté pour six mois, Meir Ettinger, petit fils du rabbin défunt Meir Kahane, dont il porte le prénom, a vu sa détention administrative rallongée de 4 mois par le ministre de la Défense Moshé Yaalon.

DW