full screen background image
Search
27 février 2017 | א אדר התשעז
  • :
  • :

Des Israéliens sauvent Syriens et Irakiens des eaux

Les migrants syriens et irakiens sauvés par un yacht israélien. Crédit photo: FLASH 90.

Les migrants syriens et irakiens sauvés par un yacht israélien. Crédit photo: FLASH 90.

Un groupe de personnes du club de yacht « Poséidon » d’Ashdod, dans le sud du pays, ont discerné un bateau pneumatique au large des plages grecques, dimanche et en ont sauvé les passagers. Le bateau avait à bord onze réfugiés syriens et irakiens (dont quatre enfants vivants) et le corps d’un bébé que sa mère tenait dans ses bras depuis de longues heures.

Après avoir apporté les premiers secours aux survivants, les Israéliens ont accompagné les rescapés aux autorités grecques. La scène dramatique s’est produite dimanche matin au large de l’ile grecque de Kastelorizo, près de la Turquie.

Le capitaine du yacht, Shlomo Asban a déclaré à Ynet : « C’est la première fois en 40 ans de carrière maritime qu’il m’arrive une aventure pareille. J’ai entendu les hurlements de quelqu’un qui criait « Au secours » venant de la mer. Nous avons arrêté le yacht et avons vu un jeune garçon dans l’eau muni d’un gilet de sauvetage. Une fois sorti de l’eau, il nous a raconté que son frère était tombé du bateau et qu’il pensait qu’il s’était noyé ».

A ce moment, les Israéliens pensaient que le jeune garçon était le seul rescapé d’une embarcation de réfugiés, mais quelques instants après, ils ont vu plusieurs autres personnes nageant près du bateau pneumatique qui avait coulé. « Nous avons sauvé 11 personnes vivantes et récupéré un bébé de six mois mort dans les bras de sa mère. Celle-ci l’avait tenu dans ses bras toute la nuit. Nous leur avons donné de l’eau et nos téléphones pour qu’ils puissent joindre leurs familles. Lorsque nous leur avons dit que nous étions juifs et Israéliens, ils nous ont remerciés chaleureusement et nous ont embrassés. […] Parmi les rescapés, une personne était en crise d’hypoglycémie et son cœur allait lâcher. Nous lui avons donné des aliments sucrés à manger et lui avons ainsi sauvé la vie ».

Au début du mois de septembre, un groupe de femmes de l’ONG Israaid avait aussi secouru plusieurs migrants échoués sur les plages de Grèce.

Y.B